#SPORT

Rendre accessibles financièrement les jeux Olympiques pour les habitants des quartiers populaires

Il y a 3 mois, le 14 mars 2023

Par Pierre Laurent

M. Pierre Laurent attire l’attention de Mme la Ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques sur la vente des billets pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Alors que le comité d’organisation des jeux Olympiques (COJO) s’était engagé à rendre accessible financièrement cet événement, cet objectif est loin d’être atteint et ce pour […]

GARDONS LE CONTACT

M. Pierre Laurent attire l’attention de Mme la Ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques sur la vente des billets pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Alors que le comité d’organisation des jeux Olympiques (COJO) s’était engagé à rendre accessible financièrement cet événement, cet objectif est loin d’être atteint et ce pour plusieurs raisons :

– la jauge d’achat fixée à 30 billets par personne a conduit à un achat massif par des particuliers pouvant donner lieu à de la revente et de la spéculation ;

– la totalité des billets d’un montant inférieur ou égal à 50 euros ont été achetés la première semaine du tirage ;

– les billets pour plus de 15 disciplines sportives ont été épuisés en moins d’une semaine ;

– les billets restants oscillent entre 65 et 250 euros en moyenne ;

– le système de pack, qui oblige à acheter au moins trois billets, rend impossible l’accès à cet événement pour les classes populaires.

Cet état de fait empêche une grande partie de la jeunesse issue des quartiers populaires, y compris de la capitale, d’accéder aux Jeux Olympiques. Pour toutes ces raisons, il lui demande ce qu’elle compte faire pour qu’en concertation avec tous les acteurs concernés, dont la Ville de Paris et le département de Seine-Saint-Denis, des billets à titre gratuit bénéficient aux habitants des quartiers populaires, aux associations partenaires et également aux fédérations et clubs sportifs.

Il lui demande également ce qu’elle compte faire pour que le COJO revoie le dispositif actuel, afin que le prochain tirage au sort en mai 2023 se passe dans les meilleures conditions possibles.