#DÉMOCRATIE

Projet de restructuration de l’agence France presse : l’État doit prendre ses responsabilités

Il y a 9 mois, le 7 février 2019

Par Pierre Laurent

J’attire l’attention de M. le ministre de la culture sur le projet de restructuration à l’agence France presse (AFP), à l’initiative de la direction de l’agence.

GARDONS LE CONTACT

Ce « plan de transformation » vise à économiser 14 millions d’euros en réduisant la masse salariale et en supprimant des dizaines de postes. Cela touche aussi bien les journalistes que les cadres, employés et ouvriers. Par ailleurs concernant le réseau de journalistes expatriés quinze postes de journalistes ne bénéficieraient plus du statut général mais serait soumis au statut local, bien moins avantageux.

Les syndicats estiment que cette nouvelle diminution de personnel dans toutes les catégories risque de porter un coup fatal à l’AFP avec, à terme, l’impossibilité de remplir sa mission par la remise en cause du maillage rédactionnel allant à l’encontre des articles 1 et 2 de son statut. Ils estiment que l’État doit prendre ses responsabilités notamment dans le prochain contrat d’objectifs et de moyens en compensant la mission d’intérêt général à 100 %.

Il lui demande ce qu’il compte faire face à ces revendications.

Un grand débat national ou une campagne électorale du Président de la République ?