19 Mar 2018

Situation du site Ford de Blanquefort – Pérenniser le site industriel en vue de réaliser des projets d’avenir

Samedi 24 mars 2018, une nouvelle manifestation est organisée par les organisations syndicales, avec le soutien du Parti communiste, de ses élus et de ses militants.
J’ai souhaité poser une question écrite au gouvernement pour me faire le relais des salariés de Ford en lutte.

19 mars 2018 / Question écrite n° 03975

J’ai attiré l’attention de M. le ministre de l’économie et des finances sur la situation du site de Blanquefort de l’entreprise Ford qui produit des boîtes de vitesse.

Le groupe Ford a fait 7 milliards de bénéfices en 2017. Quant au site de Blanquefort, il a reçu 50 millions d’euros de subventions de l’État et des collectivités ces cinq dernières années en vue de maintenir une activité industrielle de 1 000 emplois sur le site.

Malgré tous ces éléments, la direction de cette multinationale menace ce site de fermeture et l’existence de 900 emplois directs. Dans ce cas, 3 000 emplois induits dans la région pourraient disparaître rapidement.

Les salariés de l’entreprise et de nombreux citoyens exigent que les pouvoirs publics et les élus locaux interviennent en vue de la pérennisation du site.

Dans l’immédiat, il s’agirait de sécuriser les volumes de la production actuelle pour les deux prochaines années.

Par ailleurs, des projets crédibles portés par différents acteurs existent à plus long terme. Ils prévoient notamment des nouveaux investissements sur le site de Blanquefort en vue d’inscrire l’usine dans les projets d’avenir de Ford de voitures hybrides et électriques.

Il faut également rappeler qu’une forte mobilisation de nombreux acteurs entre 2008 et 2011 avait obligé Ford à revenir sur un projet similaire à celui d’aujourd’hui.

Le Gouvernement, au vu des subventions considérables accordées à ce site et des conséquences néfastes pour l’intérêt général d’une éventuelle fermeture, doit au plus vite prendre des mesures en vue d’une négociation à ce sujet ayant pour objectif le maintien et la modernisation du site de Blanquefort.

Je lui ai demandé ce qu’il compte faire à l’égard de ces requêtes.

Partager