30 Mai 2018

Situation du centre hospitalier du Rouvray en Seine-Maritime – Une médiation nécessaire

30 mai 2018 \ Question écrite n° 05447

J’ai attiré l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation du centre hospitalier du Rouvray en Seine-Maritime.

Le centre hospitalier du Rouvray est un établissement public de santé spécialisé dans la lutte contre les maladies mentales, le troisième de France en termes de file active, c’est-à-dire en total des patients vus au moins une fois dans l’année soit en hospitalisation, soit en consultation, soit en visite à domicile. Depuis plusieurs mois les soignants de cet hôpital ont alerté, sans succès, leurs différentes tutelles sur la dégradation des conditions d’accueil et de soins proposées aux patients. Ils demandent notamment une création d’une unité « adolescent » et une création de 197 postes supplémentaires dont 52 aides-soignantes. Depuis le 22 mars 2018 ils sont en grève illimitée pour atteindre cet objectif.

Compte tenu des négociations infructueuses menées avec leur direction et l’agence régionale de santé (ARS) il serait nécessaire que sur impulsion du ministère de la santé une médiation se mette en place en vue d’obtenir des moyens supplémentaires de la part de l’ARS pour l’établissement.

Je lui ai demandé ce qu’elle compte faire en ce sens.

Partager