31 Jan 2019

Non-respect de la concertation sur le projet CDG Express – Un passage en force inacceptable

31 janvier 2019 \ Question écrite n° 08743

J’ai attiré l’attention de Mme la ministre, auprès du ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire, chargée des transports sur le non-respect de la concertation au sujet du Charles-de-Gaulle (CDG) Express.

Le 28 janvier 2019, il a été constaté par les élus de Mitry-Mory que les travaux du CDG Express démarraient alors que la concertation n’est pas encore terminée et que les conclusions de celles-ci ne sont pas encore publiées. Cet état de fait est ressenti comme un affront, notamment par les élus qui ont participé au processus de concertation en cours et décrédibilise ce dernier au moment où le Gouvernement engage le grand débat national. Au vu de ces éléments ces élus estiment qu’il faut stopper les travaux immédiatement.

Il est à noter également que près de cent élus issus d’un large spectre d’opinion ainsi que des acteurs associatifs et syndicaux demandent la suspension de ce projet inadapté, nuisible, coûteux et porteur de risque pour les transports du quotidien, dont le RER B. Il est à rappeler à ce sujet que le Gouvernement et le président de la République ont à maintes reprises déclaré que la priorité, en matière d’investissements, doit aller aux transports du quotidien.

Je lui ai demandé ce qu’elle compte faire pour donner satisfaction à ces requêtes.

Partager