06 Juin 2018

Je demande la régularisation de Moussa Camara, jeune migrant guinéen

J’ai visité ce matin le jeune guinéen Moussa Camara, incarcéré à la maison d’arrêt de Lyon-Corbas pour avoir refusé d’embarquer lors de son expulsion du territoire.

Ce jeune migrant a fui les menaces qui pesaient sur sa vie dans son pays en raison de son orientation sexuelle.

Accueilli dans la région nîmoise où il commençait à s’insérer, il a été rattrapé par la police. Toutes les associations qui le soutiennent le disent : Moussa doit rester en France.

Je demande, avec elles, sa régularisation et le réexamen de sa demande de droit d’asile. Moussa n’est pas un délinquant, il n’a rien à faire en prison.

Lors de ma visite, j’ai trouvé un jeune homme angoissé, dont le moral et la santé se dégradent, ne comprenant pas le sort inhumain qui lui est réservé. Les lettres de solidarité qu’il reçoit sont sa seule source d’espoir. Il veut rester en France et me l’a redit avec clarté. J’appelle à amplifier le mouvement de solidarité pour empêcher la condamnation et l’expulsion de Moussa Camara.

La France ne doit pas laisser faire un renvoi qui serait indigne de nos valeurs d’accueil.

Partager