06 Nov 2018

Impunité des crimes commis contre les journalistes dans le monde – Pour l’adoption par l’ONU d’une convention internationale en faveur de la protection des journalistes

6 novembre 2018 \ Question écrite n° 07664

J’ai attiré l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur l’impunité des crimes commis contre les journalistes dans le monde.

Au cours des six dernières années, plus de 600 journalistes ont été tués. À ce jour, pour la seule année 2018, ce sont soixante-quatorze journalistes qui ont péri en accomplissant leur métier dans le monde. Neuf crimes sur dix restent impunis. Des centaines de journalistes sont emprisonnés et des journalistes sont quotidiennement attaqués, battus, détenus, harcelés et menacés. Les cyber-attaques, le piratage informatique, le harcèlement en ligne, en particulier des femmes journalistes, menacent de plus en plus la sécurité numérique, créant ainsi une crise de la sécurité pour les professionnels de l’information.

Face à cette situation, les Nations unies ont institué le 18 décembre 2013 une journée contre l’impunité pour les crimes contre les journalistes.

Pour prolonger ce combat, la fédération internationale des journalistes (FIJ) milite pour l’adoption par les Nations unies d’une convention internationale en faveur de la protection des journalistes.

Je lui ai demandé quelles initiatives la France compte prendre en faveur d’une telle adoption.

Partager