13 Fév 2018

Groupuscule d’extrême-droite DNR – Prendre les mesures qui s’imposent

13 février 2018 / Question écrite n° 03330

J’ai attiré l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur sur le groupuscule d’extrême-droite nommé la division nationaliste révolutionnaire (DNR).

La DNR est une réminiscence de la jeunesse nationaliste révolutionnaire (JNR), groupuscule d’extrême-droite administrativement dissous par un décret du 12 juillet 2013 peu après le décès d’un militant du collectif antifasciste Paris-banlieue (CAPAB) et de solidaires étudiant-e-s, suite à des coups donnés par des militants d’extrême-droite.

La DNR tente d’acquérir un local à Tulle, ce qui suscite de fortes résistances dans la population, dans le mouvement associatif et chez nombre d’élus.

Un très grand nombre d’acteurs estiment qu’il n’y a aucun doute, tant du point de vue du contenu que de la symbolique employée, que la DNR, comme la JNR précédemment, est un groupuscule fasciste qui se caractérise par une grande violence.

J’ai attiré l’attention du ministre sur l’urgence de prendre les mesures qui s’imposent à son sujet comme cela avait été le cas pour la JNR.

Partager