26 jan 2015


Avec la victoire de Syriza, le peuple grec vient de retrouver sa dignité et d’écrire une page historique. Déjouant toutes les pressions, les menaces et les tentatives de divisions, les Grecs se sont exprimés avec force pour affirmer leur souveraineté et montrer qu’il existe une autre voie en Europe que celle de la dictature des marchés et de l’austérité. Ils ont affirmé leur refus de l’extrême droite xénophobe et raciste, ils ont affirmé leur volonté d’une Grèce de justice sociale et de solidarité.

La participation de 75 % et le score de Syriza, entre 37 et 39 % à cette heure, montrent un choix clair pour le pays et pour l’Europe.

La victoire de Syriza ouvre la voie du changement en Europe. François Hollande a raté le rendez-vous de l’histoire d’une réorientation de la construction européenne en 2012 ; l’espoir désormais vient d’Athènes.

Le Parti communiste français appelle le peuple français et tous les Européens à soutenir le peuple grec et son gouvernement, et à se saisir de ce moment pour porter des solutions alternatives aux politiques nationales austéritaires et à la construction européenne actuelle.

En France, c’est possible aussi. Toutes les forces anti austérité de gauche et écologiste doivent se rassembler pour construire une alternative politique sociale et écologique dans notre pays.

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français, président du Parti de la gauche européenne

Partager
 
21 jan 2015

10929920_818246864888910_8619479269407207662_n

Chers amis, Chers camarades,

Dimanche dernier, après le choc de l’attentat contre Charlie Hebdo, le peuple français a eu la réaction la plus digne, la plus positive, la plus intelligente qui soit. Il a brandit la devise de la République ? « Liberté, égalité, Fraternité » ? [...] Lire la suite

 
13 jan 2015

Vœux 2015 et hommage à Charlie Hebdo
Pierre Laurent – secrétaire national du Parti communiste français
12 janvier 2015

 Cher-e-s ami-e-s, cher-e-s camarades, cher-e-s invité-e-s

 Les vœux que j’ai à vous présenter cette année ont un goût amer.

Nous avons voulu maintenir cette cérémonie qui nous réunit chaque année, [...] Lire la suite